Test de la REVA NXR

C'est une gamme purement électrique à l'initiative de tous les constructeurs qui se veulent écologiques en ce début d'année. Petite citadine, ce véhicule à 4 places, 3 portes, et est doté de la technologie d'une voiture de notre époque avec plusieurs atouts dans son sac. Seules les conditions de sa commercialisation ont provoqué quelques réticences chez les consommateurs, dont les Français qui ont pu l'acquérir depuis 2 ans.

 

Les modèles disponibles en France

C'était en 2009 lors du salon de l'automobile de Frankfurt que la REVA NXR (NeXt Reva) a été dévoilée par ce constructeur indien. La distribution dans l'Hexagone est assurée par RAL Holding, un importateur français qui propose trois modèles. La City Deluxe est alimentée par des batteries plomb acides de 7,5 kWh qui peuvent être rechargées en 8 heures. Elles peuvent assurer 80 km de route avec une vitesse maximale de 80 km/h.

Intercity est la version la plus puissante puisqu'elle peut atteindre jusqu'à 104 km/h avec son couple de 92 Nm et de 25 kWh. Les batteries dotées d'une technologie li-ion (14kWh) lui permettent de rouler jusqu'à 160 km pour un rechargement de 6 h 30 pour 80 % et 8 h pour 100 %. 15 minutes de ravitaillement chez une borne de rechargement rapide suffisent pour rouler pendant 40 km et 1 h 30 pour 100 %.

Et ce n'est pas tout, un système télématique permet au conducteur de puiser de l'énergie dans une réserve dans le cas où les batteries lâchent. Ce procédé utilise le centre d'appel de Reva ou des requêtes par SMS pour l'énergie supplémentaire. Enfin, Intercity Deluxe a toutes les qualités du précédent modèle, mais avec d'autres technologies, dont un GPS et un double port de charge.

Économique et écologique ?

En premier lieu, le bonus écologique accordé par l’État est déduit du prix de la Reva NXR pour toutes les versions. Intercity coûte par exemple 15800 euros TTC super bonus déduit, mais un loyer de 120 euros par mois pour les batteries est imposé afin d'assurer l'entretien et la garantie. Des conditions qui ne sont pas très appréciées chez les consommateurs malgré le potentiel de la voiture.

La qualité écologique est certes assurée, grâce à 0 émission de CO2, mais c'est surtout le forfait de location qui provoque les réticences. Une consommation d'essence à 4l/100 km n'est pas très écologique, mais à 1500 km parcourus par mois, les 120 euros de loyer pour la batterie sont encore loin alors qu'il faut encore payer le coût du rechargement.

Néanmoins, d'autres options séduisent les utilisateurs qui en choisissant Intercity Deluxe et City Deluxe pourront équiper leur NXR d'un toit en panneaux solaires qui pourra fournir de l'énergie supplémentaire. Il permettra à la voiture de rouler 15 km de plus qu'avec sa charge normale, mais évidemment avec un prix en sus. En tout cas, le style de Reva NXR et son caractère écologique lui font un modèle sans pair sur le marché.