Test de la Smart Fortwo

Avec une autonomie de 4 à 5 heures, la Smart entièrement électrique vient nous présenter l’une des révolutions électriques de l’automobile. Après le succès de la première et de la deuxième génération de modèles Smart, la petite urbaine se meut à la force électrique et fait désormais fi des énergies fossiles.

La Smart Fortwo: une erbaine jusqu’au bout des pneus

De premier abord, il est certain que la nouvelle Smart Fortwo se destine à la circulation urbaine. Avec son autonomie de 4 à 5 heures, la prise électrique doit être obligatoirement à proximité. Une autonomie qui permet de parcourir jusqu’à 145 km en ville, et ce, lancé à une vitesse de 25 à 40 km/h.

Une voiture utile donc plus urbaine que destinée aux longues distances, respectant inévitablement la tradition Smart.

Commercialisée à partir de 24 250 euros avec la batterie ou 19 450 euros sans (et location de la batterie à 65 euros par mois), la Smart Fortwo est une microvoiture est équipée d’un moteur Bosch de 55kW alimenté par une batterie signée Deutsche Accumotive.

Coproduite par l’allemand Daimler et Smart, la Fortwo a déjà conquis le cœur de 1,4 million de consommateurs, mi-décembre 2012. Une voiture zéro-émission qui devrait sous peu voir apparaître de petites sœurs sous la forme de scooters électriques ou encore de vélos électriques.

Technique et éléments de la Smart Fortwo

Avec sa batterie et son moteur électrique, la Smart Fortwo remplit agréablement les fonctions que l’on attend d’un tel modèle. Équipée d’une batterie Lithium-Ion de 17,6 kWh, elle offre un temps de charge sur une prise domestique de sept heures soit une nuit, lorsque la batterie est complètement déchargée. Livrée avec le câble de rechargement et un boîtier WallBox, le temps de recharge peut être revu à une heure en option avec une fonction de recharge rapide intégrant un chargeur de bord de 22 kW.

Le moteur quant à lui bénéficie d’une hausse de puissance puisqu’il gagne 15 kW soit 35 kW avec des pointes à 55 kW. Le nouveau modèle de la Smart Fortwo atteint ainsi le 100km/h en 11,5 secondes, poussé par le moteur doté d’un couple de 130 Nm. 4,8 secondes sont quant à elles nécessaires pour voir la voiture passer de 0 à 60 km/h.

Equipée de tous les éléments traditionnels, on retrouve notamment sur la citadine une climatisation totalement électrique équipée de filtres anti-pollen et d’une fonction de préclimatisation, afin d’économiser de la batterie.

Avec ses jantes en alliage léger de 15 pouces, la Smart Fortwo s’intègre pleinement à l’univers urbain. Pour les écologistes soucieux de l’environnement, il est certain que cette voiture bi-place remplira correctement son office. La deuxième génération lancée après la flotte « test » de 2007 a considérablement eu pour avantage de donner à la joint-venture de mieux répondre aux attentes de la clientèle.