Existe-t-il des prêts particuliers pour l’achat d’une voiture électrique ?

Avec les troubles climatiques dus à l’émission de gaz à effet de serre, l’État français et certains organismes proposent des prêts particuliers pour l’achat d’une voiture écologique. Les plafonds des montants diffèrent selon le type de véhicule. Pour une auto fonctionnant à l’énergie électrique, il est réalisable d’obtenir un crédit allant de 9 000 à plus de 11 500 euros.

Les aides de l’état

Les Français sont de plus en plus conscients des impacts environnementaux que les véhicules  peuvent engendrer en fonctionnant à l’essence ou au gas-oil. D’après des études menées par l’Ifop, environ la moitié des Français souhaitent acquérir une voiture fonctionnant à l’électricité. Hormis l’achat, plus de 60% des personnes enquêtés sont prêtes à utiliser ces types de moyen de transport pour leurs déplacements quotidiens.

Dans la perspective d’encourager cette conscience écologique, le Gouvernement  à mis en place un système de prêt particulier pour l’achat d’une voiture dégageant un minimum de gaz à effet de serre.

Pour les véhicules électriques qui émettent environ 50 grammes de CO2 au kilomètre, l’État attribut une aide financière pouvant aller jusqu’à 5 000 euros. L'offre de financement n'est réalisable que pour une voiture dégageant moins de 105 grammes de CO2 par kilomètres.

Des offres spécifiques

Certains organismes ont proposé des offres de prêt particulier pour l’achat d’une voiture propre.  Généralement, les crédits diffèrent selon le type de véhicule. Pour les automobiles neuves ou d’occasion qui ne dégagent pas plus de 105 grammes de dioxyde de carbone par kilomètre, un financement pouvant aller jusqu’à 15 000 euros avec un taux fixe d’environ 4,5% est octroyé par ces organismes.

Les remboursements peuvent s’étaler de 13 à 36 mois. Avec l’évolution technologique et l’apparition des autos hybrides ou semi-hybrides, l’État et certains établissements financiers proposent des emprunts à taux 0 d’un montant allant de 9 000 à plus de 11 500 euros aux particuliers pour l’acquisition de ce type de véhicule.

C’est le principe du « zéro émission, zéro taux ». Ainsi, pour une auto fonctionnant à l’essence ou au gas-oil, dégageant moins de 105 grammes de CO2 au kilomètre, il est possible d’obtenir un prêt de 10 000 euros.

Sa durée de remboursement s'étale sur 24 mois, pour une mensualité avoisinant les 435 euros. Si l’acquisition d’un véhicule roulant à l’énergie électrique a fait l’objet d’un crédit du même montant et de même durée, les mensualités devraient être de l'ordre de 410 euros.

Le système classique

Si vous ne pouvez accéder à ces solutions de financement, il est toujours envisageable de recourir au financement classique, en se tournant vers un organisme de crédit (banque ou société de prêt) parmi lesquels Finaref, Groupama, Macif, France Loisirs Finance ou Monabanq... – la liste est longue! – Banque Accord, par exemple, propose une large gamme de crédit et prêt personnel, à taux fixe ou variable, à partir de 1,90%. Vous pouvez également vous tourner vers des courtiers en assurance tel qu’Asdugrandlyon, spécialiste en assurance emprunteur (notamment assurance de prêt et assurance crédit immobilier) et qui proposent un comparatif d’offres d’assurances autos auprès de ses partenaires. ADPPC, Ascourtage et Satec proposent également des comparatifs d’assurances auto.